Écrivez votre premier roman grâce au logiciel gratuit WriteWay Pro
Hébergeur spécialisé Wordpress... et pas cher ?

Mon éditeur vidéo préféré est... gratuit ! (Lightworks)

 

Lightworks14_box

 

Après plusieurs années de tâtonnement, de galères parfois, j’ai enfin trouvé un éditeur vidéo sérieux (car pro), bien foutu, assez simple, et surtout, entièrement gratuit ! Aller, je t’explique…

 

 

 

Mon profil est banal je le conçois : je fais des petits montages vidéos avec assez peu d’effets spéciaux : j’aime bien mettre des albums libres de droits sur Youtube, et pour ça, pas besoin d’avoir le talent de Steven Spielberg.

Mais pour arriver à cela, j’ai été obligé d’utiliser des mastodontes, j’ai même acheté des livres ! Le premier en date fut Adobe Premiere. Ayant goutté aux joies de Photoshop durant mon cursus à l’IUT, j’ai été attiré par l’éditeur vidéo de la même marque. Honnêtement, il est assez bon et encore accessible pour un novice, pour peu qu’on est du temps à investir dans quelques tutos. Mais un jour, j’ai pété un câble et quand j’ai lu dans différent articles que PowerDirector était LE logiciel de montage bien puissant et très facile d’utilisation, car proposant une interface bien pensé et légère, j’ai opté pour lui.

Il faut dire que j’ai travaillé pas mal de temps avec ce PowerDirector et produit de bellles choses. Puis un jour, il s’est mis à bugger : quand il exportait ses vidéos, des bandes noires apparaissaient de chaque côté sans raison. Sans doute qu’en me prenant la tête, en réinstallant les différents codecs de mon PC et en bidouillant à droite à gauche, je serais peut-être arrivé à régler le souci, mais j’ai plutôt eu envie d’effectuer une veille documentaire approfondie au sujet des éditeurs gratuits, car finallement les payants ne m'avaient pas convaincus.

Je peux te dire que j’en ai poncé pas mal, car la liste des éditeurs vidéos gratuits n’est pas mince. Mais à chaque fois, il y avait un souci. Au départ, j’ai voulu tester les softs de petites marques, mais ils étaient la plupart du temps buggés ou peu ergonomiques. Alors ensuite j’ai souhaité tester les versions gratuites de logiciels de grandes marque comme Avid par exemple. Mais rien qu’à l’installation, tu t’aperçois qu’ils sont très lourds et une fois lancé, la bécane rame car la vérité c’est qu’ils sont pensés pour des configurations « pros », avec de la mémoire vive en grande quantité, une carte vidéo sérieuse… J’étais donc dans la panade.

J’ai du me rabattre alors sur un soft qui au départ m’avait paru austère car l’interface ne ressemble pas forcément à ce qui se fait en général, et il faut connaître quelques raccourcis. Mais bon, au point où j’en étais, j’ai eu le courage de passer outre cette première impression. Et bien j’ai bien fait !

 

Lightwork-editing-tools

 

Lightworks, c’est pour moi l’éditeur qu’il me fallait, il me va comme un gant. Car je veux produire vite et bien, sans devoir attendre 3 minutes quand je lance le bouzin depuis l’icône de mon bureau. Comment ça se passe ? Premièrement, tu dois sélectionner sur ton disque les médias (vidéos, photos ou son) que tu veux utiliser dans ton montage.

Ensuite, tu peux positionner sur la trackline ces médias précisément à l’endroit ou se trouve le grand curseur rouge… simplement en sélectionnant un de ceux-ci et en appuyant sur V.

Si tu veux découper un item en deux (par exemple pour supprimer un des deux bouts qui en résulte ou simplement déplacer celui-ci) il suffit d’appuyer sur le bouton « Suppr » et l’opération se fera à l’endroit où se situe le curseur.

Et dernière chose importante à savoir, si tu veux agir sur certains items en même temps, un peu comme un multi-sélect, c’est assez original : il faut désactiver toutes les lignes de la trackline sauf celles où se trouvent les fameux items. Ensuite tu dois presser la lettre O pour faire apparaître un deuxième curseur qui lui sera bleu, que tu pourras déplacer où tu veux. Ainsi, tous les items se trouvant dans intervalle entre les deux curseurs pourront être éditer en même temps. C’est assez inhabituel je le concède, mais cela ouvre une porte sur un nouvelle manière de travailler, en comparaison d’autres softs qui se contentent de sélectionner des items en cliquant sur eux avec la touche Shift enfoncé (ce qui est plus long à exécuter).

Voilà, une fois assimilé ces quelques principes de base, vous voilà monteur vidéo professionnel ! Logiciel gratuit, ne requérant que l’inscription par e-mail, il est même disponible sous Linux, ce qui est une bonne chose pour ceux qui travaillent sous différents OS.

 

POUR LE TELECHARGER, C’EST PAR ICI

 

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Les commentaires sont modérés et ils n'apparaîtront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)